Bruno Gollnisch à Berlin le jour de la chute du mur

Bruno Gollnisch était à Berlin le jour de la chute du mur, il raconte cette journée historique dans sa chronique hebdomadaire publiée par le quotidien Présent.

Berlin, 9 novembre 1989 : j’y étais – et après ?

Novembre 1989. Déjà 30 ans ! Le comte Franz Ludwig von Stauffenberg n’a pas le profil ascétique de son père Claus, l’homme qui manqua d’assassiner Hitler le 20 juillet 1944. Ce « démocrate-chrétien » est le président plein d’onction de la commission juridique du parlement européen, dont, élu depuis juin, je suis membre. Le règlement permet qu’une fois par an, les commissions puissent tenir une séance de travail en dehors de Strasbourg et Bruxelles. Stauffenberg a choisi Berlin, et le bâtiment du Reichstag. Il est désaffecté, car le Bundestag siège alors à Bonn, la capitale. Mais il demeure chargé d’histoire. L’incendie de 1933 qui servit à Hitler à instaurer l’état d’urgence reste dans les mémoires. C’est là que nous nous réunissons dès le 7 sous de hauts plafonds un peu froids, devant terminer le 9. [Suite…]

Bruno Gollnisch (18 novembre 2019)

#brunogollnisch #berlin #allemagne #9novembre #journalpresent

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s